Résumé

  • D’abord, il faut comprendre que votre comportement ou la façon de penser qui mène à votre comportement est fractal. « Fractal » veut simplement dire qu’on retrouve la même structure à tous les niveaux.
  • Ce n’est pas nécessairement une règle absolue, mais je vous invite à penser à la manière dont vous faites les petites choses et voir comment ça s’applique aux grandes choses.
  • Un des facteurs qui détermine le succès, c’est de commencer quelque chose et de le finir. Si vous commencez une tonne de projets sans jamais les achever, ça ne vous mène à rien.
  • Regardez la vidéo pour avoir le contenu entier.
  • Cette vidéo vous donnera des clés très importantes pour améliorer et créer la Vie que VOUS voulez et Devenir Maitre de Votre Destin !

Actualités

  1. Facebook Recevez quotidiennement du contenu intéressant et les dernières nouvelles sur comment Devenir Maitre de votre Destin.
  2. Chaine Youtube Abonnez-vous à la chaine pour obtenir les nouvelles vidéos sur comment Devenir Maitre de son Destin dès qu’elles sont prêtes.
  3. Instagram Surveillez mon Instagram pour l’annonce de nouvelles ressources.

Transcription complète

Bonjour. Je suis Mike Fink et vous avez la possibilité d’améliorer et de créer la vie que vous voulez grâce au pouvoir de votre esprit. Ma mission est de vous inspirer, vous éduquer, vous donner les outils pour y arriver et ainsi vous permettre de devenir maître de votre destin. Aujourd’hui, je vais partager un concept avec vous qui peut sembler contre-intuitif et pourtant, il a une énorme application dans notre vie. Le concept est le suivant : la façon dont vous faites une chose est la façon dont vous faites toutes les choses. Qu’est-ce que ça veut dire ? D’abord, il faut comprendre que votre comportement ou la façon de penser qui mène à votre comportement est fractal. « Fractal » veut simplement dire qu’on retrouve la même structure à tous les niveaux. Prenons l’exemple d’un livre. Un livre a un début, un milieu et une fin. Mais le début du live lui-même a aussi un début, un milieu et une fin. Et le début du début a un début, un milieu, une fin, etc. On retrouve la même structure à tous les niveaux. Donc que veut dire : la façon dont vous faites une chose est la façon dont vous faites toutes les choses ? Il est fort probable que votre manière de faire les petites choses se reflète dans la façon dont vous faites les grandes choses et vice versa. Autrement dit, si vous avez une stratégie d’habillement le matin, c’est probablement la même stratégie que vous utilisez dans d’autres domaines de votre vie. Par exemple, avez-vous de très beaux habits dans l’armoire que vous regardez en disant : « ça, c’est un très bel habit, mais je garde mes beaux habits pour les occasions spéciales » ou alors « j’ai de très beaux habits de l’armoire et je vais porter de très beaux habits tous les jours pour être au mieux, à mon top, tous les jours » ? Je ne dis pas qu’il y a une façon qui est meilleure que l’autre. Je vous donne simplement différentes possibilités et différentes distinctions pour vous faire prendre des prises de conscience. En effet, la façon dont vous allez choisir votre habillement est très similaire certainement à la façon dont par exemple vous allez décider de prendre des vacances. Est-ce que vous vous dites : « je vais partir en vacances, mais je réserve mes belles vacances pour plus tard quand il y aura vraiment des moments spéciaux pour la retraite » ou bien vous vous dites : « non, je vais prendre des vacances pour vraiment me régénérer et profiter de mes vacances dès maintenant » ? Il est fort probable que la façon dont vous faites le lit le matin est similaire à la façon dont vous faites un projet au travail. Est-ce que vous faites le lit de façon absolument carrée, parfaite en portant attention à des détails ? Faites-vous vraiment en sorte qu’il n’y ait pas le moindre pli ou bien vous le faites rapidement, sans vraiment y penser ? À nouveau, ce n’est pas nécessairement une règle absolue, mais je vous invite à penser à la manière dont vous faites les petites choses et voir comment ça s’applique aux grandes choses. Je vais vous donner un exemple personnel pour vous montrer comment ça a transformé ma vie. En fait, je suis tombé sur ce concept lors d’une formation qui était peu de temps après que je reçoive mon diplôme de l’université de Yale. J’étais encore à la recherche de ce que je voulais faire professionnellement. Lorsque j’ai entendu ce concept, je me suis dit : « c’est intéressant. Si la façon dont je fais une chose est la façon dont je fais toutes les choses, comment est-ce que ça peut s’appliquer dans ma vie ? » Je me suis rendu compte que je lisais beaucoup de livres en même temps. J’en lisais toujours 4 ou 5 livres en même temps, mais je ne les finissais pas tous. J’en finissais peut-être 1 ou 2, mais pas tous. Et en même temps, je me suis dit : « tiens, c’est marrant. Professionnellement, je commence plein de projets, mais je ne les finis pas tous » et je me suis dit : « est-ce qu’il y a un parallèle ? » Alors, pour tester cette hypothèse, je me suis donné une règle. Je me suis dit : « Mike, dorénavant, quand tu vas commencer un livre, la règle est que tu vas devoir finir ce livre et tu n’as pas le droit de lire un autre livre. Tu n’as pas le droit de lire quoi que ce soit d’autre avant d’avoir fini ce livre ». Donc j’ai mis cette règle en application et effectivement, je me suis vraiment restreint, contraint à lire ce livre uniquement. Mais assez rapidement, je me suis aperçu que je me limitais à un seul livre, mais que je commençais et que je ne le finissais pas nécessairement. Donc là, je me suis donné une deuxième règle. C’était de me dire : « Mike, tu vas lire au mois 5 minutes chaque jour et tu vas avoir au moins ce temps de lecture minimal sur le même livre ». En combinant ces deux règles, le fait de lire un seul livre à la fois et de lire au moins 5 minutes par jour m’a permis de finir le livre. Là, quelque chose de très intéressant est arrivé. C’est que lorsque j’ai fini ce livre, le moment était venu de choisir un nouveau livre. J’ai vraiment fait très attention au nouveau livre que j’allais choisir de lire. Quel qu’ait été mon choix, je savais qu’il m’aurait impacté dans la durée, car ma nouvelle règle était d’aller jusqu’au bout lorsque je commençais un livre. Donc le fait de savoir que c’était ma nouvelle attitude m’a fait faire des choix complètement différents. Ce qui est très intéressant, c’est que professionnellement, ça s’est reflété. La façon dont je fais les petites choses s’est reflétée sur la façon dont je fais les grandes choses. Après ce moment-là, lorsque j’ai commencé un projet professionnel, je l’ai vraiment mené à bout en sachant qu’avant même de faire un choix de commencer un projet professionnel ou pas, je savais qu’en faisant ce choix, je devrais porter ce choix jusqu’au bout et que je serais contraint par le choix que j’avais fait dans la durée et que j’aurais dû faire tous les efforts pour porter ce choix à terme. Ça a fait toute la différence de ma vie. Un des facteurs qui détermine le succès, c’est de commencer quelque chose et de le finir. Si vous commencez une tonne de projets sans jamais les achever, ça ne vous mène à rien. La valeur de courir un marathon, ce n’est pas de courir un quart, une moitié ou même les trois quarts des marathons. La valeur que vous avez à courir un marathon, c’est de franchir la ligne du marathon. Si vous ne franchissez pas cette ligne, rien n’aura valu la peine. L’effort aurait été inutile. Je voulais partager ce concept important avec vous. Aimez la vidéo si vous l’avez trouvée intéressante. Aimez la page. Abonnez-vous. Partagez cette vidéo avec d’autres personnes. Rappelez-vous : lorsque vous comprenez comment utiliser votre esprit, votre cerveau au mieux de ses capacités et de ses potentialités, vous pouvez devenir maître de votre destin. Je suis Mike Fink et je vous dis à bientôt.