Résumé

  • J’aimerais d’abord partager un concept avec vous au travers de ce schéma. Imaginez que vous avez une pièce de monnaie et que vous allez lancer cette pièce de monnaie pour voir si ça va être pile ou face.
  • Plus la différence est grande, plus vous allez être déçu.
  • La chose à essayer si vous voulez ne plus être déçu, c’est de réduire la distance entre un comportement idéal et un comportement réel.
  • Cela étant dit, la meilleure hypothèse que vous pouvez faire est que le comportement réel va correspondre à son comportement passé.
  • La déception demande une planification à l’avance
  • Malheureusement, la plupart des personnes est prise dans cette espèce de cercle vicieux comportement réel qui ne correspond pas au comportement idéal, déception.
  • Regardez la vidéo pour avoir le contenu entier.
  • Cette vidéo vous donnera des clés très importantes pour améliorer et créer la Vie que VOUS voulez et Devenir Maitre de Votre Destin !

Actualités

  1. Facebook Recevez quotidiennement du contenu intéressant et les dernières nouvelles sur comment Devenir Maitre de votre Destin.
  2. Chaine Youtube Abonnez-vous à la chaine pour obtenir les nouvelles vidéos sur comment Devenir Maitre de son Destin dès qu’elles sont prêtes.
  3. Instagram Surveillez mon Instagram pour l’annonce de nouvelles ressources.
Je partage avec vous un concept aujourd’hui qui va vous permettre de comprendre comment ne plus être déçu, en particulier par le comportement des autres. Il se peut que ce concept vous semble évident pendant que je vais vous le présenter. Cela étant dit, je vous invite vraiment à l’essayer auparavant. Essayez-le parce que même les choses les plus simples peuvent avoir des effets vraiment très grands lorsqu’on les met en pratique. La connaissance intellectuelle n’est pas suffisante. C’est la mise en application de la connaissance. Alors, quel est le concept que je veux partager avec vous ? Lorsque vous interagissez avec une autre personne, vous avez en général à l’esprit un comportement idéal que la personne va avoir dans l’interaction ou par rapport à vous. En fait, ce comportement idéal correspond à vos attentes. Vous vous attendez à ce qu’il se comporte de cette façon. Malheureusement, la plupart du temps, l’autre personne va faire quoi ? Elle va se comporter comme elle va se comporter, de sa façon à elle, et donc il va y avoir une différence entre le comportement idéal auquel vous vous attendiez et le comportement réel de cette personne. Cette différence correspond à la déception. Plus la différence est grande, plus vous allez être déçu. En fait, ce qui se passe, c’est que la majeure partie des personnes ont des attentes par rapport à des interactions avec d’autres personnes, a des attentes par rapport au comportement qu’elles voudraient que l’autre personne ait. Elles essayent de changer l’autre personne, elles n’y arrivent pas et elles se retrouvent un petit peu dans cette espèce de cercle vicieux où l’autre personne continue de se comporter de la façon dont elle se comporte, et vous, de votre côté, vous avez des attentes et à chaque fois vous êtes déçu parce que le comportement réel ne correspond pas à un comportement idéal. Je vais vous donner une solution, quelque chose à essayer. La chose à essayer si vous voulez ne plus être déçu, c’est de réduire la distance entre un comportement idéal et un comportement réel. La majeure partie des gens essaye de réduire cette distance, mais comment ? En s’attendant à ce que le comportement réel corresponde au comportement idéal. Elles discutent avec l’autre personne. Elles essayent de la persuader. Elles essayent toutes sortes de comportements d’influence pour que l’autre personne modifie son comportement réel et que son comportement réel corresponde au comportement idéal auquel vous vous attendez. Mais comme vous avez probablement vécu plusieurs fois dans votre vie, c’est très compliqué et c’est très difficile, et ça peut être quelque chose par rapport aux interactions que vous avez avec des gens sur votre lieu de travail. Ça peut être avec vos parents ou vos enfants, votre conjoint ou votre conjointe. Donc, je vous propose une autre solution. L’autre solution, c’est simplement de faire en sorte qu’au lieu d’essayer de faire que le comportement réel corresponde au comportement idéal, faites en sorte que le comportement auquel vous vous attendez corresponde au comportement réel, c’est-à-dire que vous changiez vos attentes. Et comment faire pour savoir quel va être le comportement réel ? Parce qu’on ne peut pas nécessairement prédire le futur. On ne sait pas exactement comment l’autre personne va se comporter. Cela étant dit, la meilleure hypothèse que vous pouvez faire est que le comportement réel va correspondre à son comportement passé. Lorsque vous changez vos attentes pour faire en sorte que vous vous dites : « OK, son comportement réel va correspondre à son comportement passé » et lorsque ces deux comportements, lorsque ces deux boîtes correspondent, il n’y a plus de distance, et donc la déception est au niveau zéro. Donc comme je vous l’ai dit, ça peut sembler évident lorsque je le présente de cette façon, mais essayez-le dans votre vie. C’est un concept que j’ai découvert. J’avais déjà entendu Richard Bandler, un des cofondateurs de la PNL, dire que la déception demande une planification à l’avance, c’est-à-dire qu’il faut d’abord créer des attentes, avoir planifié à l’avance quel va être le comportement idéal de l’autre personne, planifier à l’avance nos attentes pour qu’il puisse y avoir déception. Parce que s’il n’y a pas d’attente, donc s’il n’y a pas de comportement idéal, à ce moment-là, il n’y a pas de déception. J’ai vécu un petit peu cette prise de conscience au travers de mon histoire personnelle. Mon père n’était pas nécessairement un bon père. Je ne le voyais pas durant toute l’année parce que je vivais avec ma mère et ma grand-mère, et lorsque je le voyais, c’était durant les vacances ou durant quelques autres moments de l’année. À chaque fois, je m’attendais qu’il se comporte comme un bon père. J’avais cette espèce d’attente de son comportement idéal. Malheureusement, la réalité était différente : son comportement réel était très différent. À chaque fois, je me prenais une énorme claque dans la figure et j’étais déçu. Cela a duré, je dirais, pendant les 25 premières années de ma vie jusqu’au moment où j’ai vraiment compris que finalement mon père, malgré toutes mes attentes, malgré tous mes essais précédents de modifier son comportement, il n’allait jamais changer et que fondamentalement, ça allait toujours être comme ça qu’il allait se comporter. Lorsque j’ai changé mes attentes, je n’ai plus été déçu. Je n’ai pas accepté la façon dont il se comportait, mais au moins je n’avais plus ce sentiment de déception qui est souvent associé à de la tristesse, à du découragement ou à d’autres types d’événements négatifs. Ça peut être quelque chose d’aussi simple que changer ses attentes par rapport à un comportement simple. Imaginons que votre conjoint ou votre conjointe ne remette jamais le capuchon ou le bouchon du dentifrice et ça vous énerve. À chaque fois vous vous attendez à ce qu’il le fasse ou qu’elle le fasse et le comportement réel est différent ; vous êtes déçu. Peut-être que vous avez essayé de lui dire de remettre le bouchon du dentifrice plusieurs fois. Ça n’a pas marché. Simplement, changez vos attentes parce que vous allez non seulement éviter d’être déçu, mais un autre bénéfice, c’est que vous allez mieux être à même de vous comporter et de gérer la réalité parce que vous serez beaucoup plus en phase avec la réalité et donc vous pourrez mieux prendre des décisions et mieux décider ce que vous voulez faire dans le futur. Malheureusement, la plupart des personnes est prise dans cette espèce de cercle vicieux comportement réel qui ne correspond pas au comportement idéal, déception. À chaque fois elles retournent un petit peu dans ce cycle. Je le sais. Ça m’est arrivé pendant 25 ans avec mon père et peut-être que ça vous arrive aussi à vous avec d’autres personnes. Donc le fait de changer vos attentes fondamentalement vous donne deux choix. Je ne dis pas qu’il ne faut pas essayer d’influencer les autres pour que leur comportement change. Si par exemple il y a quelque chose qui est vraiment important pour vous dans le comportement de votre conjoint, vous pouvez parler à votre conjoint et lui dire : « écoute, ça, c’est vraiment quelque chose de très important pour moi et pour que notre relation puisse marcher, je te demanderais vraiment de changer ton comportement pour que ce soit plus en ligne avec le comportement idéal auquel je m’attends ». Vous pouvez vraiment discuter et peut-être que l’autre personne va changer, mais si elle ne change pas, là, vous avez deux choix. Vous avez le choix de ne plus interagir avec elle. C’est votre choix à vous puisque maintenant vous savez qu’il est très peu probable que la personne va changer de comportement ou bien vous avez le choix de changer vos attentes, d’être en ligne avec le comportement réel, de ne plus avoir de déception et de pouvoir avancer tranquillement sans les irritations, sans la tristesse, sans le découragement dans la vie pour gérer ce qui est au lieu de ce qui devrait être dans l’idéal. J’espère que c’était intéressant pour vous. Si c’est le cas, aimez cette vidéo, partagez-la, abonnez-vous à la chaîne ou aimez cette page. Laissez-moi vos commentaires. Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de ce que je viens de partager avec vous. Je sais que ça peut sembler évident, mais je peux vous assurer que c’est le fait de l’appliquer qui va faire toute la différence. Et pourquoi je le dis ? Parce que même si je le sais moi-même, je me retrouve encore parfois à vivre ce cycle jusqu’au moment où je me dis : « ah oui, Mike, écoute. L’autre personne est l’autre personne. Tu as essayé de changer son comportement, ça n’a pas marché. Simplement, change tes attentes » et à ce moment-là ma vie a vraiment été transformée. Ça a changé pour le mieux.