Résumé

  • Le premier aspect, c’est l’écoute de l’autre. La façon dont vous allez réagir au compliment qu’on vous fait va déterminer si vous honorez l’autre ou pas, si vous écoutez l’autre ou pas.
  • Le deuxième aspect, c’est la connaissance de soi. Non seulement ça va vous permettre d’écouter l’autre et de recevoir le compliment, mais aussi, vous allez voir qu’en fonction des différents niveaux, ça va avoir un impact sur votre connaissance de soi.
  • Niveau 1 : c’est de nier
  • Le deuxième niveau : la personne vient et me dit : « Mike, c’est vraiment super, votre présentation ». Et là, qu’est-ce que je fais ? Je diminue.
  • Numéro 3 : je peux simplement accepter le compliment. L’autre personne me dit : « Mike, c’est vraiment super, votre présentation » et là, qu’est-ce que je fais ? Je dis : « merci beaucoup ».
  • Niveau 4 : approfondir. Qu’est-ce que ça veut dire ?
  • Regardez la vidéo pour avoir le contenu entier.
  • Cette vidéo vous donnera des clés très importantes pour améliorer et créer la Vie que VOUS voulez et Devenir Maitre de Votre Destin !

Actualités

  1. Facebook Recevez quotidiennement du contenu intéressant et les dernières nouvelles sur comment Devenir Maitre de votre Destin.
  2. Chaine Youtube Abonnez-vous à la chaine pour obtenir les nouvelles vidéos sur comment Devenir Maitre de son Destin dès qu’elles sont prêtes.
  3. Instagram Surveillez mon Instagram pour l’annonce de nouvelles ressources.

 

Bonjour. Je suis Mike Fink et vous avez le pouvoir d’améliorer et de créer la vie que vous voulez grâce au pouvoir de votre cerveau et de votre esprit. Ma mission est de vous aider, vous inspirer, vous éduquer et vous donner des outils pour que vous puissiez y arriver et que vous puissiez ainsi devenir maître de votre destin.

Je vais partager aujourd’hui avec vous quelques réflexions sur comment recevoir un compliment parce qu’il y a différentes façons de recevoir un compliment. Personne ne nous a jamais vraiment appris comment faire et pourtant, je vais partager avec vous six niveaux et vous allez voir que chaque niveau a un impact différent sur deux aspects principaux.

Donc quels sont les aspects principaux sur la façon dont on réagit ou on répond à quelqu’un qui nous fait un compliment ? Quels sont ces aspects sur lesquels la façon dont on réagit va avoir un impact ?

Le premier aspect, c’est l’écoute de l’autre. La façon dont vous allez réagir au compliment qu’on vous fait va déterminer si vous honorez l’autre ou pas, si vous écoutez l’autre ou pas.

Le deuxième aspect, c’est la connaissance de soi. Non seulement ça va vous permettre d’écouter l’autre et de recevoir le compliment, mais aussi, vous allez voir qu’en fonction des différents niveaux, ça va avoir un impact sur votre connaissance de soi.

Évidemment, les niveaux inférieurs vont avoir un impact négatif sur l’écoute de l’autre et un impact négatif sur la connaissance de soi alors que les niveaux supérieurs vont aller en augmentant pour obtenir le maximum d’écoute de l’autre et le maximum de connaissance de soi.

Alors, je vais vous donner un exemple très simple. Imaginons que je fasse une conférence et que quelqu’un à la fin de la conférence vienne et me fasse un compliment en me disant : « Mike, c’était vraiment super, cette conférence ». Quelle est la première façon de réagir ?

Niveau 1 : c’est de nier, c’est-à-dire que la personne me dit « Mike, c’était vraiment super, votre conférence » et je réponds : « ah, mais non, j’ai raté l’introduction, j’ai oublié de dire ça, j’ai balbutié quelquefois ». Bref, qu’est-ce qui se passe ?

La personne m’a fait un compliment, mais je nie complètement ce qu’elle me dit. Je ne fais même pas attention à ce qu’elle a dit. Je suis plongé dans mon monde intérieur où je ne vois que mes défauts. Évidemment, ici, je suis complètement dans le négatif par rapport à l’écoute de l’autre parce qu’il peut avoir dit n’importe quoi. De toute façon, ça n’a pas d’importance ; je suis dans mon propre jugement et dans mon propre monde.

Donc l’écoute de l’autre, c’est négatif, mais aussi par rapport à la connaissance de soi puisque l’autre personne m’a donné quelque part une information, mais je l’ai complètement niée. Donc je n’ai aucune possibilité d’en apprendre plus sur moi.

Quel est le deuxième niveau ?

Le deuxième niveau : la personne vient et me dit : « Mike, c’est vraiment super, votre présentation ». Et là, qu’est-ce que je fais ? Je diminue. Et qu’est-ce que j’entends par cela ? Je dis : « ah oui, mais vous savez, c’est beaucoup de pratique. J’ai l’habitude. Ce n’est pas grand-chose ».

Et donc là, effectivement, au moins je suis passé à un niveau qui est au-dessus du zéro par rapport à l’écoute de l’autre puisque j’ai pris ce que l’autre m’a dit, mais je l’ai diminué, c’est-à-dire que j’ai pris ce que l’autre m’a dit et j’ai dit : « oui, mais c’est facile ». J’ai vraiment diminué mon crédit que l’autre personne voulait me donner et en termes de connaissance de soi, franchement, je n’ai pas appris grand-chose.

Quel est le niveau successif ?

Numéro 3 : je peux simplement accepter le compliment. L’autre personne me dit : « Mike, c’est vraiment super, votre présentation » et là, qu’est-ce que je fais ? Je dis : « merci beaucoup ».

C’est déjà pas mal parce que là, vous avez accepté pleinement le compliment que vous a fait l’autre personne. Donc vous avez été à son écoute. La personne se sent entendue parce que vous avez dit merci et quelque part, vous avez aussi un peu de connaissance sur vous parce que vous savez qu’au moins la personne a trouvé la conférence intéressante.

Mais attendez parce qu’on peut faire encore mieux. Quel est le niveau successif ?

Niveau 4 : approfondir. Qu’est-ce que ça veut dire ? La personne vient et me dit : « Mike, c’était vraiment super, votre conférence » et là, je réponds : « ah oui ? Je suis heureux de l’apprendre. Qu’est-ce que vous avez aimé en particulier dans ma conférence ? »

Donc là, non seulement j’accepte le compliment, mais j’approfondis et ça augmente mon écoute de l’autre puisque je lui demande de me donner plus d’informations. Je suis à son écoute et en même temps, les informations que cette personne va me donner vont augmenter ma connaissance de soi.

Très souvent, vous allez voir quand vous allez pratiquer ces différents niveaux, on est surpris aussi de ce qu’on appelle apprend. Ça m’est arrivé. La personne me dit : « c’est vraiment une super conférence ». « Merci. Qu’est-ce que vous avez aimé en particulier ? » Et là, la personne me dit : « j’ai beaucoup aimé les exemples que vous avez utilisés » alors que moi, ce que j’avais en tête, c’était plutôt l’articulation des concepts ou alors le fait d’avoir utilisé ma gestuelle d’une certaine façon.

Bref, souvent, les personnes vont me donner quelque chose qui n’avait probablement rien à voir avec ce que moi je pensais.

Et donc, qu’est-ce que ça me donne comme connaissance de moi ? Ça me donne des informations sur comment les autres personnes perçoivent ce que je fais, ce qu’elles perçoivent de positif qui est probablement très souvent très différent de ce que moi je pense avoir fait de positif ou de bien.

Et il y a encore deux niveaux supérieurs. Quel est le niveau supérieur ?

La personne vient et me fait un compliment, et là, je vais approfondir, mais de façon verbatim. Qu’est-ce que ça veut dire, verbatim ? Ça veut dire en utilisant les mots exacts que la personne a donnés.

Regardez : dans les exemples précédents jusqu’à présent, la personne venait toujours me dire : « Mike, c’était vraiment une super conférence » et je lui posais comme question lorsque j’approfondissais : « très bien. Qu’est-ce que vous avez aimé ? » Or, la personne n’a pas dit : « j’ai vraiment aimé la conférence ». La personne a dit : « c’était vraiment super, cette conférence ».

Donc au niveau verbatim, la façon d’approfondir, c’est de dire : « excellent ! Qu’est-ce que vous avez trouvé de super en particulier dans cette conférence ? » Donc j’approfondis, mais j’utilise les mots exacts que la personne a utilisés.

Il s’agit d’un concept de la PNL qui est vraiment le fait que les mots que nous utilisons reflètent notre propre monde intérieur et le même mot, qui pour vous a un sens, peut avoir un sens très différent pour l’autre personne.

En utilisant exactement les mêmes mots de façon verbatim que l’autre personne a utilisés, je vais encore mieux être à l’écoute de l’autre et l’autre personne va encore mieux recevoir ma requête d’approfondissement.

Dernier niveau le plus haut, c’est lequel ? C’est celui que j’appelle quoi d’autre ? Qu’est-ce que j’entends par là ?

La personne vient et me dit : « Mike, c’était vraiment super, cette conférence ». « Excellent ! Et qu’est-ce que vous avez trouvé de super en particulier dans la conférence ? » Là, la personne, elle va me dire : « j’ai beaucoup aimé les exemples que vous avez trouvés. Ça m’a vraiment fait prendre conscience de quelque chose de profond en moi lorsque vous nous avez fait faire tel exercice ».

Une fois que la personne m’a dit ce qu’elle a trouvé de bien, qu’est-ce que je fais ? Je lui dis : « super. Très bien, merci. Et quoi d’autre avez-vous trouvé de super dans cette conférence ? » Donc je lui demande de me redonner une couche en utilisant le même langage verbatim.

Ce n’est pas une question de compliment. C’est vraiment le fait d’approfondir votre connaissance de soi et en même temps de montrer que vous êtes à l’écoute de l’autre parce que vous valorisez ce que l’autre a à vous dire.

Donc en général, je le fais une fois. La personne trouve très souvent d’autres choses à me dire et donc là, l’interaction est complète. J’ai reçu le compliment de la façon optimale parce que j’ai vraiment été à 100 % à l’écoute de l’autre. J’ai même augmenté l’écoute de l’autre et aussi, c’est ce qui m’a permis d’obtenir la meilleure connaissance de moi.

Donc la prochaine fois que vous recevez un compliment, pensez à ces différents niveaux. Il est fort probable que vous allez, les premières fois en tout cas, simplement réagir de façon habituelle. Donc peut-être que vous allez nier ou diminuer, peut-être accepter si vous avez déjà l’habitude de prendre le crédit pour vos compliments en disant : « merci beaucoup ».

Mais vraiment, au fur et à mesure que vous allez recevoir des compliments, pensez qu’il y a d’autres façons de réagir et mettez-les en pratique. Ça peut être sur des choses aussi bien au travail que même sur une robe ou un habit. Quelqu’un qui vient et qui vous dit : « elle est vraiment très belle, ta robe ». Vous pouvez lui dire : « merci beaucoup. Et qu’est-ce que tu trouves de très beau en particulier dans cette robe ? »

Ça va vous permettre de mieux comprendre la vision du monde de l’autre personne, donc d’être à son écoute, et en même temps de mieux comprendre des choses sur vous, en l’occurrence sur votre robe.

Jouez avec ça. Apprenez, jouez avec les différents niveaux pour recevoir un compliment. Vous allez voir : ça va faire une différence sur comment vous vous sentez. Vous allez être probablement plus heureux de recevoir le compliment. L’autre personne va être aussi plus satisfaite et l’interaction va être beaucoup plus positive dans l’ensemble et vous en aurez appris beaucoup plus sur vous.

Si vous avez trouvé cette vidéo intéressante, s’il vous plaît, partagez-la, cliquez sur le bouton « j’aime ». Aimez la page ou abonnez-vous à cette chaîne. Laissez-moi vos commentaires et aussi, en fonction de là où vous êtes, cliquez sur le lien sur cette page pour aller vers mon site pour avoir des ressources supplémentaires sur comment vous pouvez devenir maître de votre destin.

Je suis Mike Fink et je vous dis à très bientôt.